Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Blog CEMUPSCA
  • : CEMUPSCA est un blog qui se veut un instrument au service de la recherche personnelle.Il oeuvre à ce titre dans des domaines divers allant de la foi à la vie professionnelle,en passant par les partages de tout genre.
  • Contact

Profil

  • cemupsca_info
  • Je suis un autodidacte. Je ne me laisse pas battre par un obstacle sur mon chemin.Il s'agit de la recherche de mon épanouissement personnel. Je veux partager avec qui je peux

Recherche

25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 18:48

Les lignes de transmission

Les lignes -

 Manuel du Radioamateur - 

Index général

 

Voir aussi : Calculs sur un câble coaxial - caractéristique des câbles coaxiaux - la ligne bifilaire - Impédance caractéristique d'une ligne - La ligne quart d'onde et demi-onde - L'abaque de Smith - Longueur électrique d'une ligne -

La nécessité d'installer les antennes dans un espace aéré et la station dans un endroit à l'abri des courants d'air impose de transporter l'énergie captée par l'antenne jusqu'au récepteur et, réciproquement, celle fournie par l'émetteur jusqu'à l'antenne.
Les lignes de transmission ont des caractéristiques et des devoirs particuliers qui fait que l'on ne peut pas utiliser n'importe quoi pour relier l'antenne à la station, une rallonge électrique par exemple.

Rôle d'une ligne de transmission

La ligne de transmission idéale :
- n'a pas de pertes quelque soit la fréquence
- ne rayonne pas l'énergie transmise et ne capte pas de signaux parasites
- supporte des surtensions élevées
- résiste aux intempéries, rongeurs, usure, ultraviolets, froid et chaud
- est souple pour suivre des chemins compliqués (gaines techniques, traversées de dalles, sous-pentes...) et se vriller lorsqu'on tourne une antenne rotative. 
- a une bonne résistance mécanique à la traction, à l'écrasement et au cisaillement.
- a des caractéristiques stables (impédance caractéristique, pertes, coefficient de vélocité...)
- a un diamètre compatible avec les raccords que l'on tient en stock
- est bon marché et facile à approvisionner

Différentes lignes de transmission

On rencontre trois sorte de lignes :
- le câble coaxial, le plus répandu, utilisé généralement jusqu'à 3 GHz. Il est composé de deux conducteurs dont l'un sert de blindage à l'autre.
L'étanchéité du conducteur extérieur est importante, tant pour réduire les pertes que pour limiter le rayonnement parasite de la ligne.
la ligne bifilaire est intéressante par son prix plus faible et ses pertes limitées. Les deux conducteurs sont parallèles et maintenus par des entretoises isolantes. Les amateurs l'utilisent pour l'alimentation, à moyenne impédance, des antennes comme la Lévy ou la Zeppelin.
le guide d'onde est utilisé en hyperfréquence, au dessus-de 3 GHz, là où les câbles coaxiaux habituels présentent trop de pertes.

Fonctionnement d'une ligne en haute fréquence

Le courant électrique circule dans les conducteurs (en fait en surface, à cause de l'effet de peau) mais l'onde se déplace dans le diélectrique qui les séparent. C'est pourquoi la qualité du diélectrique est essentielle. L'air étant un excellent isolant, on cherche à l'utiliser au maximum en remplaçant le diélectrique massif (en polyéthylène, généralement) par de la mousse de polyéthylène ou des entretoises en téflon.
Dans une ligne, le courant circulant dans un conducteur est déphasé de 180 degrés par rapport au courant circulant dans l'autre conducteur, les champs qu'ils créent, étant de sens opposés, s'annulent, la ligne ne rayonne pas.
La propagation d'une onde dans une ligne est dite "guidée" par opposition avec les ondes se propageant librement dans l'espace.

Capacité répartie

On trouve dans les catalogues la capacité par mètre (en pF/m) pour un câble coaxial mais on peut aussi la calculer à l'aide de la formule suivante:

dans laquelle 
e est la permittivité du diélectrique, D le diamètre intérieur du blindage et d le diamètre extérieur de l'âme.
Exemple : Un échantillon de RG 213 isolé au polyéthylène (permittivité 2,25) a une âme de diamètre 2,2 et un diélectrique dont le diamètre est de 7,5 mm. Quelle est sa capacité par mètre ?
Réponse : 102 pF/m, valeur proche des 100 pF/m donné par le fabricant (voir caractéristiques des câbles coaxiaux )

Inductance répartie

L'inductance par mètre (en µH/m) d'un câble coaxial peut être calculée avec :

dans laquelle D est le diamètre intérieur du blindage et d le diamètre extérieur de l'âme.
Exemple : Quelle est l'inductance par mètre d'un échantillon de RG 213 dont l'âme a un diamètre de 2,2 et dont le diélectrique a un diamètre extérieur de 7,5 mm ?
Réponse : 0,245 µH/m

Partager cet article

Repost 0
Published by cemupsca_info - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Liens